Walt Disney à L’Île-Perrot
juin
12
2020
Walt Disney à L’Île-Perrot
mozaik
seperation

Par Patrick Richard

Nous poursuivons notre exploration des archives des journaux publiés sur le territoire de Vaudreuil-Dorion avec l’édition du Courrier Express de Vaudreuil-Soulanges du 25 juin 1980. J’aime les années 1980. En une, on commence fort avec une nouvelle éclatante, soit la possibilité que Walt Disney Productions construise un immense parc d’amusement dans la région de Vaudreuil-Soulanges. On parle alors d’un horizon de 5 à 10 ans, selon ce qu’a appris de sources généralement bien informées le représentant du Courrier Express. Le mot clé ici est « généralement ». Des membres de l’empire auraient lorgné la région de l’Ïle-Perrot, géographiquement située dans un bassin potentiel de 70 millions de personnes. Le journaliste Yves Beaucage termine son article en disant que l’implantation de Walt Disney chez nous « représenterait un apport important pour la région ». On ne saurait mieux dire. Quarante ans plus tard, si quelqu’un a de l’info à ce sujet, n’hésitez pas à la partager. La région regorge d’enfants.

Dans la section Surveillez-vous, on parle de vous, ma section préférée, nous sommes heureux d’apprendre qu’un des journalistes de cette section (allez savoir lequel) s’est brossé les dents jeudi matin passé avec du Head & Shoulder. « J’ai fait des balounes assez longtemps! », s’est exprimé le joyeux gaffeur. On apprend aussi que M. Longtin, déclaré mort la semaine d’avant, n’est pas mort du tout!  Le sympathique propriétaire de la Boucherie Hudson se porterait même très bien! On quitte la section après avoir appris que pour faire grimper dans les rideaux Marthe Éthier, on doit lui demander de nous raconter sa grande sortie de lundi passé dans un restaurant. « Fallait être là », comme on dit.

En page 9, une publicité pleine page fort intéressante : la possibilité de faire un tour de montgolfière sur présentation d’une facture de 5 $ ou plus au centre commercial de L’Île-Perrot. Réservé aux 14 ans et moins. Quand même pas mal comme idée! Plus loin, on parle de l’avantage de l’allaitement pour le nouveau-né. Rien de bien nouveau si ce n’est que la chronique est écrite par la Dre Monique Rozon-Rivest du centre de santé Rigaud décédée en février dernier. On pense encore à vous, Monique…

Une publicité pas très claire invite par la suite le consommateur à la Tabagie Souligny où « Avec chaque achat d’une caisse de Pop Shoppe à prix régulier de 3,69 $, obtenez-en une autre avec 1 $ de surplus ». J’ai beau relire, je ne comprends rien.

Dans le coin des petits, on retrouve une page de jeux et un curieux avertissement sous l’onglet Savais-tu qui se lit ainsi : « Savais-tu qu’à notre époque, en ce qui concerne les enfants, les morts par accident sont de plus en plus nombreuses? Et les accidents provoquent plus encore d’infirmités que de morts. » J’imagine le petit Paulo qui lit ce texte après avoir colorié le dessin du policier qui surveille la circulation. Traumatisme.

Dans la même veine, ou presque, le meilleur homme-stripper « année 1977 » sera au Miss Dorion, sans oublier que, « Pour vous messieurs, des nouvelles topless ». Toutes les semaines. « Ne lis pas plus loin que ta section, mon petit Paulo… »

Dans la boîte des Petites annonces, on note en rafales : l’offre de travail d’un homme pour « driller des trous de clôture de parterre ». Ça semble assez spécifique, il ne fait rien d’autre. Mais pour « driller des trous de clôture de parterre », un seul numéro, laisser un message. Dans l’onglet Divers, quelqu’un vend différentes babioles, dont des rideaux de douche usagés. Pas sûr… Un autre vend ses tapis neufs parce qu’ils sont trop petits. Rien de spécial, sauf que les tapis sont orange et vert. Les belles couleurs des années 1980. Enfin, à la page 34, la Ville de Vaudreuil vend des terrains vacants. 40 000 pi2 évalués à 4 600 $. Avoir su…

Côté sport, la balle-molle est toujours aussi populaire auprès des Voltigeurs de Vaudreuil qui se cherchent un nouvel entraîneur, « Claude Chartré n’ayant pas donné signe de vie depuis la fin de l’hiver ».  On apprécie également la volonté du capitaine Michel Gauthier qui « va effectuer un grand remaniement de ses joueurs sur les conseils de son instructeur Gérard Chevrier (…), l’instructeur est en voyage en Californie, mais attendez la semaine prochaine et vous verrez les résultats ». Pour les archives, on parle ici de croquet. Puis dans la cadre d’une bonne vieille course de tracteurs, c’est M. Paul-Émile Charrette (ça ne s’invente pas), fier représentant de la maison Craven A, qui a remis le trophée au gagnant. La maison Craven A… belle appellation. Enfin, Roch Amyotte, coordonnateur chez Kino-Québec, rappelle, dans son carnet du coureur, que c’est à l’air que marchent nos poumons.

Toujours bon à savoir.

seperation

Autres suggestions

©2019 Mozaïk / Design et code: Les Manifestes