UNE PROMESSE, C’T’UNE PROMESSE
juin
17
2022
UNE PROMESSE, C’T’UNE PROMESSE
mozaik
seperation

par Patrick Richard

Levez la main ceux et celles qui croient, en mots dits ou en silence, que le projet d’Hôpital de Vaudreuil-Soulanges ne verra jamais le jour. Vous, madame? Vous aussi, monsieur? Depuis qu’est née l’idée d’un hôpital dans notre région, il en a coulé de l’eau sous et sur les ponts. Au fil des ans, les promesses de l’un et les silences de l’autre ont semblé éloigner ce projet plus que l’approcher.

Mais voilà.

Les jours sont comptés.
Les premiers chemins tracés.
Et les premières œuvres d’art dévoilées!

Comme le disait le sceptique confondu, quand on intègre l’art à un projet d’envergure, c’est que ledit projet est en voie de se déployer.

À quelques semaines de voir le sol bouger et la terre remuer sur le site du futur hôpital, aux angles du boulevard de la Cité-des-Jeunes et de l’autoroute 30, pour ceux qui viennent de se joindre à nous, les œuvres de l’artiste Marie-Ève G. Rabbath sortent tranquillement de terre, comme si elles avaient toujours été là. Pourtant, Nadine Maltais, directrice du Conseil des arts et de la culture, qui a amorcé le projet, raconte tout le travail et les réflexions derrière l’appel de projets qui a couronné celui de l’artiste sculpteure nommé La Promesse de l’arbre – hommage aux bâtisseurs : « Dans leur vision du projet, les gens souhaitaient inclure un volet culturel en plus de toutes les autres dimensions. Ce fut un long cheminement pour que l’appel de projets soit évocateur. Notre démarche puise dans des réflexions réalisées avec beaucoup de gens. »

Samares et monolithe

Concrètement, les œuvres de Marie-Ève G. Rabbath présentent les fruits d’une étroite collaboration avec les communautés locales des cinq municipalités concernées, soient L’Île-Perrot, Saint-Lazare, Saint-Clet, Saint-Polycarpe et Vaudreuil-Dorion, afin de réaliser des œuvres composées de matériaux recyclés. Ainsi, cinq samares et un monolithe embellissent les municipalités concernées. Outre le monolithe installé tout près du futur site de l’hôpital, les citoyens de Vaudreuil-Dorion peuvent aussi observer des samares dans l’entrée extérieure du théâtre Paul-Émile-Meloche du Centre de services scolaire des Trois-Lacs. Pour les archives, la samare fait référence à une essence d’érable et prend la forme de ce qu’on appelle communément les hélicoptères. « Le projet rallie mes deux passions, explique l’artiste qui est aussi psychologue de formation. Je l’ai soumis pour rendre hommage aux gens qui se sont mobilisés, qui se sont engagés pour le mieux-être de la collectivité. Il n’en tient qu’à nous d’être fiers d’un projet, de s’impliquer et de faire en sorte qu’il se réalise. »

Un visage humain à l’hôpital

Les œuvres racontent donc la genèse de l’hôpital et un code QR permet aux curieux d’accéder à des capsules vidéo mettant en lumière les bâtisseurs qui ont porté le projet de l’hôpital à bout de bras dans la noirceur comme dans la clarté. Elles seront présentes jusqu’à l’automne, moment où les œuvres devront être installées à l’intérieur pour assurer leur pérennité, en attendant leur déménagement possible dans l’hôpital une fois celui-ci complété à l’horizon 2026 : « On sent vraiment le besoin des citoyens de se réapproprier ce projet-là, juge Sophie Daoust, qui œuvre au service des Partenariats et projets spéciaux à la Direction Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges. On doit aller à la rencontre des gens, donner un visage humain à l’hôpital et la communauté a toute sa place dans ce projet-là. C’est un peu ça que les arts et la culture vont faire, venir connecter le projet avec les citoyens de Vaudreuil-Soulanges. »

Les gens qui avaient levé la main au début de ce texte peuvent maintenant la baisser. Le projet d’hôpital verra le jour et sera même magnifié par les œuvres d’artistes audacieux, visionnaires et enracinés. Le deuxième appel de projets pour l’intégration des arts et de la culture au projet d’hôpital est d’ailleurs commencé. Les artistes professionnels, les collectifs et les firmes artistiques ont jusqu’au 13 juillet pour soumettre une proposition répondant à la thématique De la conception à l’édification. Toutes les informations se trouvent ici : artculturevs.ca.

seperation

Autres suggestions

© 2020 Mozaïk / Design et code : Les Manifestes