Tourne de bord – La Saint-Valentin en motoneige
févr
14
2021
Tourne de bord – La Saint-Valentin en motoneige
mozaik
seperation

par Patrick Richard

Quand on cherche comment l’amour se vivait au tournant de l’année 1980, on commence naturellement par parler d’André Gagnon, non pas le renommé pianiste récemment décédé, mais bien le propriétaire du Con-Sau-Nat de Pincourt, une école privée de natation, en février 1981. Je vous entends d’ici, vous vous dites sûrement : « Mais de quoi nous parles-tu, ami journaliste roux? »
– Je te parle de la Saint-Valentin, ami lecteur, tel qu’on pouvait le lire dans le Courrier Express du 11 février 1981.
Dans la section Surveillez-vous, on parle de vous, Yves, un gars des années 1980, nous raconte qu’André Gagnon n’a finalement pas changé d’épouse en page 4. En effet, André est toujours avec sa Réjeanne adorée, et ce, même s’il avait payé 25 cennes au Club Richelieu parce qu’il s’était fait une nouvelle blonde, une certaine Suzanne dont le journal faisait état dans une édition précédente. Après vérification, je ne sais plus trop si André et Suzanne Gagnon sont frères et sœurs ou quoi que ce soit d’autre. Si vous possédez des informations à ce sujet, je suis preneur.

On poursuit notre recherche de l’amour dans cette édition pré Saint-Valentin en tombant sur
une publicité de bas de page qui nous permet d’en apprendre un peu plus sur un pan important de l’histoire de notre ville. En effet, l’entreprise de sécurité TS, qui propose un rendez-vous dans sa salle de démonstration pour emprunter (gratis) son stylo-graveur électrique, siège au 186, chemin de l’Anse. Le 186, chemin de l’Anse se trouve à être l’ancienne maison de Félix Leclerc. Comme quoi il faut du temps et beaucoup de patience (merci Lorraine Messer) pour conserver vivante la mémoire de notre patrimoine bâti.

Passons rapidement sur le rabais de la Saint-Valentin de 30 % à la boutique François Pierre au Centre d’achats Vaudreuil sur Dutrisac pour nous retrouver dans la rubrique Bric-à-brac d’Huguette qui nous souhaite une bonne Saint-Valentin en nous proposant une recette de gâteau doré avec tout le gras végétal (2/3 de tasse) et de sucre que cela suppose. Huguette nous donne également quelques bons conseils pratiques tel celui de nettoyer les résidus de calcium de nos bottes d’hiver avec un peu de vinaigre et un linge doux.

Il est où le bonheur, eh? Il est où?

En page 13, on ne peut pas dire que l’on carbure à la pudicité avec la publicité du Miss Dorion montrant une femme étendue à moitié nue avec un sourire de Joconde. Des danseuses 6 jours semaine, des gogos boys les vendredis et samedis, mais rien sur la Saint-Valentin. Un peu plus loin, on apprécie l’originalité des promotions du Métro de Pincourt qui profite du vendredi 13 à venir pour inviter les consommateurs à acheter un pot de margarine, 2 livres de sucre et de l’eau minérale pour courir la chance de gagner un bon d’achat de 13,13 $ tiré toutes les heures et treize. On doit relire deux ou trois fois pour comprendre, mais quand on finit par saisir la beauté de la promotion, on regrette de ne pas l’avoir vécue.

En cette semaine de la Saint-Valentin, les Gémeaux devront faire attention à leur habillement, puisque l’astrologue Jeanne Corbeil a lu ceci dans leur ciel : « Tendance à s’habiller de façon à éveiller les instincts sexuels du milieu dans lequel on désire évoluer. Pensée agressive et incisive. Vous avez la réplique facile. » Chers Gémeaux, évitez de croiser les Vierges, car Jeanne entrevoit « beaucoup de détermination à atteindre les buts et à mettre l’énergie au service du succès personnel ». C’était avant le #MeToo.

Au fil des pages, les publicités en lien avec l’amour et le chocolat se multiplient et je m’arrête seulement sur celle de P.E. Felx et fils décoration inc. qui nous invite à en profiter et à acheter « un tapis, pour toi chérie ».
Je n’y aurais pas pensé.
– C’est quoi ça?
– Ben, c’t’un tapis. Chérie.
– Pour la Saint-Valentin?
– Oui! Tu vois comme je t’aime!

La vraie Saint-Valentin du Courrier Express du 11 février 1981 se trouve sur les sentiers de motoneige. En effet, pour sa première année d’existence, l’Association touristique des motoneigistes de Vaudreuil-Soulanges organise un grand festival de la motoneige sur son territoire les 13, 14 et 15 février. Au menu : échange de drapeaux à la frontière de l’Ontario, cocktail du président sur la musique de Fernand Lapierre, organiste des Expos de Montréal, rodéo de motoneige, souque à la corde et, naturellement, la soirée de la Saint-Valentin des motoneigistes avec un souper des « Oscœurs », où des prix seront remis à différentes personnalités de la région qui se sont fait valoir.

Le souper des « Oscœurs ».
La soirée des Oscar.

C’était juste ça la Saint-Valentin en 1981.
Mais c’était aussi tout ça.

seperation

Autres suggestions

© 2020 Mozaïk / Design et code : Les Manifestes