TOURNE DE BORD – C’EST LA RENTRÉE !
sept
08
2021
TOURNE DE BORD – C’EST LA RENTRÉE !
mozaik
seperation

par Patrick Richard

Chaque année début septembre, toujours la même histoire, celle de la rentrée. L’été trop vite passé laisse place à l’automne et à son espoir d’un renouveau. La routine se réinstalle et le vent de Noël ne souffle pas encore. En 1981, on vivait sensiblement les mêmes choses et aussi tout à fait autre chose si l’on se fie à l’édition du 2 septembre 1981 du défunt Courrier Express. On commence notre survol par la page titre et une photo de jeunes élèves de la Montée Préjean à Notre-Dame-de-l’Île-Perrot datant de 1914 pour souligner la rentrée scolaire de 11 087 étudiants de Vaudreuil-Soulanges. En 1982, l’année 1914 était loin de 68 ans alors qu’aujourd’hui elle l’est de 107 ans. Vous ne pourrez pas dire que vous n’apprenez rien ici.

Plus loin, dans la section Surveillez-nous, on parle de vous, Robert, un fidèle collaborateur, affirme s’être rendu à Hawkesbury pour rencontrer une dénommée Nancy Lachaine qui lui a montré plusieurs meubles en pin fabriqués par Klapka. Et après les avoir vus et caressés, Robert affirme qu’il n’en revient pas de la qualité de ces meubles en pin et qu’on devrait tous se rendre en courant à Hawkesbury question de profiter au plus vite d’un super rabais de 15 %. Plus loin, la publicité de Klapka nous rappelle le lien étroit unissant parfois le journaliste et son sujet ainsi que le vendeur et son client.

Ça me rappelle des souvenirs.

Dans la même section, on nous apprend aussi que l’hélice du bateau de Jacques Campeau de Rigaud est restée prise dans son moteur et que Jacques a dû ramer avec une seule rame pour ramener son embarcation sur la rive près de son camping. Je ne sais pas pour vous, mais il y aurait sûrement un livre à écrire là-dessus avec un titre du genre L’hélice à Campeau.

Vous souvenez-vous de Normand Lalande de chez Ameublements Normand Lalande? Paraît qu’en 1981, Normand Lalande a montré à un journaliste de Courrier Express le système Vidéo Tape Hitachi qui fonctionne avec un contrôle à distance. Il n’y a rien de plus à apprendre ici, on écrit la nouvelle avec ce qu’on a, comme disait Pierre Nadeau.

Dans le même ordre d’idée, M. Germain Roy de Sainte-Marthe propose dans son commerce plusieurs foyers à bois. Le journaliste ajoute qu’on pourra aussi s’instruire en parlant avec Germain du merveilleux monde des abeilles, car ledit Germain est aussi apiculteur.

J’aime les années 1980.

Le journal s’excuse en page 32 d’une très grave erreur de jugement. Jugez par vous-même : « Dans l’édition de la semaine dernière, dans l’annonce de R.P. Mécanique, on a omis de mettre un point après les noms de Pierre Marsolais et Raymond Watier, suivant la phrase (mécaniciens réputés). Alors ces messieurs se sont fait tirer la pipe, car ils ne sont pas mécaniciens. Le premier, Pierre est un (pompeux) de gaz et Raymond un (remorqueux) et pour faire une rimette ils sont bien heureux de vous annoncer l’ouverture de leur garage situé au 460 Grand Boul. »

Pour revenir un peu au sujet de la rentrée, on apprend ou on se souvient que la région renferme quatre commissions scolaires, que Vaudreuil connaît une diminution de sa population étudiante, qu’on ne prévoit pas de problèmes majeurs cette année, car la convention collective des enseignants prendra fin seulement en juin 1982 et qu’il n’y a aucun problème syndical à l’horizon.

De mémoire, les problèmes s’en viennent, mais ça, c’est une autre histoire.

Enfin, pour le plaisir de s’en souvenir, on nous parle d’un tirage consistant en une course aux emplettes de trois minutes au Steinberg, d’un cours de sténographie de 75 heures pour 35 $ (un métier d’avenir) et qu’en fin de semaine prochaine, on célèbre la 103e édition de l’expo agricole de Pont-Château.

103 éditions.

Pourquoi l’expo agricole n’existe plus? 
Pourquoi les années 1980 sont terminées?

seperation

Autres suggestions

© 2020 Mozaïk / Design et code : Les Manifestes