Ma biblio : Une histoire de famille
oct.
15
2021
Ma biblio : Une histoire de famille
mozaik
seperation

par Jessica Genest

La Semaine des bibliothèques publiques a pour thème cette année : « Ma biblio : Une histoire de famille ». Un titre on ne peut plus révélateur pour de nombreuses familles comme la mienne, qui fréquentent de façon assidue ce lieu évoquant a priori la lecture, mais qui est devenu avec les années tellement plus que ça!

La bibliothèque municipale fait partie de la vie de mes filles depuis qu’elles sont toutes petites. Sa position géographique favorise les visites régulières : à proximité de la garderie, puis juste en face de l’école. On peut y venir à pied ou à vélo. C’est une composante importante de la vie de quartier. On y croise d’ailleurs souvent des amis d’école ou des collègues.

Ce sont d’abord les livres qui motivent nos nombreux arrêts rue Jeannotte. Si j’ai toujours aimé lire, mon aînée de 9 ans détient tous les records familiaux en termes de prêts à la bibliothèque. Elle dévore littéralement les romans fantastiques et bandes dessinées que contiennent les rayons. Bien qu’elle se passionne pour les trésors qu’elle y découvre, elle affectionne aussi le lieu et s’y sent bien. Il n’est pas rare qu’on la retrouve assise par terre dans un rayonnage, entamant le tout dernier bouquin qu’elle a déniché. « J’adore ça lire ici maman, je viendrais tous les jours après l’école. » Et ce, malgré le port du masque…

L’initiation au plaisir des mots se fait plus progressivement pour sa jeune sœur. Pourtant, elle tient mordicus à nous accompagner à la bibliothèque, puisqu’elle y trouve son compte autrement : DVD, jeux de société, magazines… Elle ne manque aucune des activités proposées sur la table à l’entrée. Elle s’initie aussi au Lab, par la création de macarons et l’impression sur chandail. Mais le bonheur ultime pour elle reste de grimper sur le banc devant le comptoir de prêts pour remettre elle-même sa carte de citoyen et ses documents aux commis!

De temps à autre, papa nous accompagne. Loin d’être un fervent de lecture, il déniche tout de même parfois des ouvrages sur des sujets qui l’intéressent au fil de son vagabondage à travers les allées. Comme quoi, personne ne peut rester indifférent devant ces étalages débordants de connaissances!

La fermeture forcée de la bibliothèque en mars 2020 a été vécue bien difficilement par notre famille. Nous perdions notre source d’approvisionnement littéraire, mais aussi un lieu affectionné par tous. C’est donc avec grand plaisir que nous avons renoué avec les membres du personnel quelques mois plus tard, lorsque le service de cueillette a été mis en place. Aujourd’hui, quand nous entrons dans ce milieu de vie débordant d’activités, nous l’apprécions encore plus, puisque nous savons maintenant à quel point il s’agit d’un service essentiel. Et nous y retrouvons une grande famille, soit tous ceux qui, comme nous, ne peuvent se passer de ce lieu culturel riche en découvertes! En faites-vous partie vous aussi?

seperation

Autres suggestions

© 2020 Mozaïk / Design et code : Les Manifestes