Éditorial -   Parlons pangramme et palindrome
mars
01
2020
Éditorial - Parlons pangramme et palindrome
mozaik
seperation

J’étais assis assez confortablement l’autre jour à la bibliothèque de Vaudreuil-Dorion. Je dis assez confortablement, car j’aurais pu être assis sur un banc en ciment froid en attendant une coloscopie ou encore assis sur une chaise molle enfoncée dans le sable sur une plage tranquille de Cayo Coco.
Ni l’un, ni l’autre, entre les deux.
J’observais les livres, au loin, et sans savoir pourquoi, j’ai pensé à Georges Perec. Chaque fois que je pense à Georges Perec, mon cerveau surchauffe et je fais des rêves bizarres la nuit. Littéralement. Je ne fais même pas de blague. En fait, avec ce qu’il a écrit, je me demande pourquoi on ne parle pas de lui tout le temps.

Dans les halls d’entrée des épiceries.
Au salon de coiffure.
Lors d’une pause-café à une assemblée de gauchers.

Vous le connaissez, Georges Perec? À la bibliothèque, vous trouverez son roman La vie : mode d’emploi. Si jamais… Georges est un écrivain et surtout un verbicruciste français mort beaucoup trop jeune, à 45 ans, en 1982. J’ai presque 45 ans et tout ce que j’ai réussi à écrire d’un peu original, c’est un poème sur les sports en 2e année. Malheureusement disparu depuis, mais qui parlait de ski.

Georges est notamment l’auteur d’un livre qui s’appelle La disparition. Ceux qui le savent, le savent, mais ceux qui ne le savent pas, vont l’apprendre ici : La disparition est un livre de 300 pages qui parle de la disparition d’Anton Voyl et de ses amis, dans un récit parodiant roman noir, thriller et fantastique. Jusqu’ici tout va bien. Rien pour appeler son père. Mais en refermant le livre la première fois qu’il l’ont lu, des lecteurs ont alors réalisé l’impossible : nulle part, dans l’un ou l’autre des mots contenus dans les 300 quelques pages du livre de Perec, se trouve la lettre « e ».

NULLE PART!
PAS DE « E ».

Vous pouvez aller boire un verre d’eau.

Perec était un immense joueur de mots. Peut-être le plus grand. Il s’est aussi amusé avec les pangrammes. Vous connaissez, les pangrammes? Le pangramme est une phrase qui contient toutes les lettres de l’alphabet. Je vous en donne une, vous pourrez la partager lors de votre prochain cocktail : « Portez ce vieux whisky au juge blond qui fume. »
Avouez que nous avons du plaisir, non? Georges, lui, trouvait qu’il était possible d’avoir encore plus de plaisir en répondant à ce pangramme par un pastiche lipogrammatique. Le lipogramme est une figure de style dans laquelle on enlève délibérément une lettre. Et quelle lettre Perec a-t-il choisi d’enlever au pangramme du whisky? Le « e », bien entendu : « Portons dix bons whiskys à l’avocat goujat qui fumait au zoo. »

Des trucs complètement fous, il en a écrit plus que nous sommes capables d’en absorber. Je vous en donne un avant-dernier qui, celui-là, me déconstruit mentalement chaque fois que j’y pense. En 1969, Perec a composé ce qui, encore aujourd’hui, constitue le plus long palindrome en français des univers connus et inconnus. Le palindrome est une figure de style où le mot, la phrase ou le texte se lit dans les deux sens. Par exemple : « Ésope reste ici et se repose. » Perec, lui, a composé un palindrome de 5566 lettres! Trois pages pleines! Le texte en entier se lit de la même façon dans un sens ou dans l’autre. En voici un extrait : Trace l’inégal palindrome. Neige bagatelle, dira Hercule. Le brut repentir, cet écrit né Perec […] ce repentir, cet écrit, me perturbe le lucre : Haridelle, ta gabegie ne mord ni la plage ni l’écart.

Ça donne le vertige non?

Perec a également écrit un palindrome vertical qui se lit ainsi :

A
n
d
i
n
b
a
s
n
o
d
a
a
u
e
e
p
o
u
s
e
q
u
i
p
u
e

En lisant la phrase dans l’autre sens, on obtient la même chose (tourner votre écran dans l’autre sens pour apprécier).

S-T-U-P-É-F-I-A-N-T

Mon cerveau fond.

Un astéroïde, découvert l’année de sa mort, porte son nom.

Tout ça, dans un fauteuil assez confortable de la bibliothèque.

Si j’avais eu un garçon, je l’aurais appelé Georges-Perec Richard.

Patrick Richard

seperation

Autres suggestions

©2019 Mozaïk / Design et code: Les Manifestes